[OS] - Dévorante Passion

Tom montait lentement les marches qui menaient à l'étage supérieur de la maison de leurs parents, à lui et à son jumeau Bill. Ils avaient eu quelques jours pour se reposer auprès des leurs et passaient donc cette journée (comme les précédentes d'ailleurs) à glander joyeusement. Tom venait de déposer leur mère à la galerie d'art dont elle était la gérante et avait dans l'idée d'aller proposer à son jumeau une sortie au lac proche de chez eux avec lui, mais tout en grimpant les escaliers il entendait de longs et forts soupirs d'éxaspération et des commentaires faits à voix basse, sans qu'il ne puisse distinguer réellement ce que son frère pouvait bien marmonner. Il sourit doucement, devinant à l'avance ce qui pouvait bien irriter son jumeau.

- Bon sang Bill, éteinds moi cette merde si c'est pour que ça te mettes dans un état pareil ! dit-il en entrant dans la chambre.

- T'as vraiment aucune idée de ce que ça peut me faire de lire des trucs pareil ! Se plaignait Bill
On me fait coucher sans aucun scrupules avec Gustav, Georg, David et oh, tiens, même Andréas, gémit-il en pointant de son doigt accusateur l'écran de l'ordinateur. Et même avec Saki et comble du comble, avec Bushido aussi ! Finit-il désespéré

Tom poussa un long soupir, mais eût malgré tout un petit sourire amusé et moqueur devant le ton théatral de son petit frère. Oui, Bill avait un don certain pour tout monter en épingle, tout éxagérer au possible et s'il n'avait pas été chanteur, Tom aurait pu jurer qu'il aurait pu faire carrière dans la comédie !

- Bin quoi, te plains pas trop, il est pas mal Bushido non ? On aurait pu te trouver pire, ricana Tom tout en passant une main affectueuse dans la chevelure soyeuse et lissée de Bill

- Y a dès fois où tu peux être vraiment con toi, je te signale que toi aussi tu y passes régulièrement, ris pas trop, hein ! Se moqua le brun.

- Mais MOI, cher frère, je m'en tape complètement ! Tu sais que ce genre de...comment ça s'appelle déjà ? Ouais, fan fics, ça existe depuis longtemps, on est tous au courant, t'as cas pas les lire et puis c'est tout, on en a parlé depuis des lustres déjà ! A chaque fois tu vas sur le web pour en lire et regarde dans quel état ça te met !

- Oui bin désolé mais j'ai du mal à m'y faire, je te parle même pas des dessins que j'ai pu voir sur nous deux ! Et les montages ? T'as vu les montages de photos ? Protesta Bill

- Oui monsieur, merci j'en ai vu des tonnes et crois moi ça m'empêche pas de dormir !

Tom était pressé d'écourter la discussion, il savait que quand Bill était lancé ça allait vite devenir infernal. Déjà qu'en temps normal Bill était un véritable moulin à paroles, discutant sur tout et n'importe quoi sans savoir s'arrêter, mais sur CE sujet précis c'était incroyable comment il pouvait manier la parlotte avec véhémence, alternant grincements de dents, gémissements, protestations, mêlant même quelques (fausses) larmes pour faire bonne mesure, juste pour être sûr que Tom comprenait son malaise. Et il faut dire que ça rendait son grand frère de 10 petites minutes complètement fou d'agacement !

Mais en bon grand frère qu'il était, il posa ses mains sur les épaules de Bill et commença un doux massage pour essayer de l'apaiser au mieux. Ca eut l'air de marcher parce que Bill ferma les yeux en penchant légèrement la tête en avant pour mieux apprécier le traitement et poussa de petits soupirs satisfaits.

- N'empêche...dit doucement le blond en parcourant maintenant les omoplates du brun de ses doigts fins de guitariste

- Ouais ? N'empêche quoi ? Demanda Bill

- N'empêche, nos fans seraient bien surprises, non, plutôt ravies de savoir que le seul point sur lequel elles ont raison c'est toutes ces choses trèèèèès vilaines et trèèèèès audacieuses qu'on peut faire ensemble toi et moi...et que je suis le seul et serais toujours le seul que tu aimes, et qui t'aime autant !

A ces mots Bill tourna la tête vers son frère avec un petit sourire et lui lanca un regard coquin.

- Hum...pas faux... mais dis moi, ça a l'air aussi évident, Tomi ? Je veux dire, ça se voit tant que ça que je t'aime ? Enfin, que c'est bien plus que ça ? Rajouta t-il en baissant la tête soudainement timide.

- Bin faut dire que t'as jamais été discret, rien que dans la façon que tu as de me regarder... murmura Tom en déposant un léger baiser dans les cheveux de son frère.

Bill rebaissa la tête, continuant de savourer les mains de son frère qui étaient remontées sur ses épaules.

- J'y peux rien, je suis complètement amoureux de toi...

Tom sentit son coeur s'emballer à ces mots, Bill n'avait jamais besoin de dire grand chose, c'était juste de simples mots comme cela qui faisaient accélerer son coeur à tel point qu'il pouvait presque sentir le sang dévaler dans ses veines et frapper violemment dans ses tempes.

Oui, c'était vrai, ils étaient amants. Ils s'aimaient depuis toujours, comme des frères bien-sûr mais aussi et surtout comme des amants. Ca leur avait semblé tellement naturel, tellement évident ! Ils avaient toujours été plus proches que la plupart des frères et soeurs ''normaux'', ils s'aimaient juste plus fort que ça. Et ça avait semblé normal de découvrir les joies de la sexualité ensemble. Ca avait commencé par des petits baisers, des caresses mutuelles jusqu'à ce qu'avec l'âge l'envie les conduise vers des gestes plus intimes, plus osés, plus poussés, jusqu'à se faire l'amour passionnément, profitant du corps de l'un et l'autre sans aucune gêne et honte. Non, cela ne leur semblait ni sale, ni dégoûtant, ni condamnable, ils s'aimaient c'est tout...non, c'était plus que ça, ils étaient dépendants l'un de l'autre, totalement et inconditionnellement soumis l'un à l'autre. Ils s'appartenaient l'un l'autre et c'était comme ça, c'est tout.

Bon bien-sûr, ils avaient vite compris que ça devait rester leur secret, alors ils restaient discrets, ne laissant jamais rien paraître devant quiconque, même si comme l'avait si justement fait remarquer Tom, d'eux deux c'était Bill qui avait le plus de mal à cacher tous les sentiments que lui inspirait son frère.

- Ouais...c'est vrai...je t'aime tellement que j'en ai mal là, dit le brun en prenant la main gauche du dreadé pour la poser doucement au niveau de son coeur. Puis il fit remonter sa main pour en embrasser la paume, glissant lentement ses lèvres jusqu'à la fine peau du poignet de Tom.

Cela eut pour effet de faire déglutir bruyamment le blond qui s'étonnait à chaque fois de la vitesse avec laquelle son petit frère pouvait l'exciter.

- Putain Bill...je t'aime tellement , souffla le blond en levant son frère de la chaise pour le mettre face à lui. Ses yeux sur Bill étaient fiévreux, et intenses. Les pupilles étaient déjà dilatées et sa réspiration déjà difficile.

Bill ne disait rien, ne souriait même pas. Il avait conscience d'avoir à cet instant précis le même regard que son frère, la même expression, la même envie. Il leva juste une main tremblante de désir et d'emotion pour aller caresser la joue de Tom, tout doucement, essayant de calmer à travers cette tendresse la violence des émotions qui lui tordaient les tripes.

Tom se pencha vers lui, lui mordilla la lèvre et gémit. Puis, il n'y tint plus (il ne tenait d'ailleurs jamais longtemps) et approfondit de suite le baiser. Bill avait un goût exquis, qui lui fit l'effet d'une drogue puissante, la tête de Tom lui tournait.

Le chanteur laissa ses longs doigts fins descendre sur le torse de son vis-à-vis et remonta un peu le large tee-shirt pour caresser la peau qui se couvrit automatiquement de chair de poule.

Tom laissa échapper une plainte sourde et le pressa contre lui en continuant le baiser, oubliant complètement de respirer tellement la sensation était grisante. Sa langue allait caresser celle de Bill, lécher l'intérieur de sa bouche pour venir retacer le contour de ses lèvres.

Bill gémit dans sa bouche et bon sang, il crût perdre totament la raison, c'était une des choses qui l'excitait le plus ! Le guitariste pressa un peu plus fort son jumeau contre lui, palpa ses reins et pétrit ses fesses à travers le jean. Il sentait son sexe tendu au possible et s'émerveillait des petits gémissements que Bill continuait de pousser dans sa bouche.

Après s'être totalement laissé aller contre le torse de Tom et dans leur baiser, ce fût le chanteur qui arrêta pour prendre son frère par la main et l'emmena vers le lit, un peu plus reculé dans la pièce.

- Viens Tomi, chuchota t-il, on sera mieux là, je peux à peine tenir debout quand j'ai tes mains sur moi...

Il s'allongea en travers du lit et tendit une main à son frère pour qu'il le rejoigne. Celui ne se fit pas prier plus longtemps bien-sûr, Bill avait toujours su (inconsciemment ou pas) comment le rendre fou, fou de désir, fou d'amour. Avant de s'allonger sur le brun, Tom enleva son tee-shirt et l'envoya valser au travers de la piece.

Il se mit à califourchon sur Bill et passa ses mains sous le tee-shirt étroit du brun qui ferma les yeux sous cette délicieuse caresse.

- Enlève...enlève moi tout, haleta Bill, j'aime quand tu me déshabilles...ooooh s'il te plait dépêche toi... Il leva les bras pour que Tom puisse aisément lui retirer son haut. Il respira un peu plus fort quand il sentit l'humidité de la bouche de Tom dans son cou, lui mordiller la peau sensible et lécher la gorge par endroits.

L'aîné s'attaquait déjà à la ceinture et à la braguette pour repousser le pantalon sur ses cuisses, et lorsque le vêtement fut jeté à terre, Tom se laissa tomber à côté de son jumeau pour recommencer à l'embrasser en le tenant fort contre lui tout en laissant une de ses mains vagabonder sur le corps frémissant de désir de Bill. Celui-ci, complètement ardent passait et repassait sa main sur le torse de son frère, frottait de son pouce le téton durci par le plaisir, faisant naître des frissons partout où se posaient ses mains. Soudain, n'y tenant plus, le cadet descendit la main sur l'entre-jambe de Tom et commença de lentes caresses à travers le baggy. Sous ses doigts il pouvait sentir combien le membre était dur et comme toujours, il était encore plus excité de sentir à quel point il faisait de l'effet à ce blond d'ordinaire si maître de lui.

Bill enleva avec empressement le pantalon de son frère et continua ses attouchements à travers le sous-vêtement cette fois. Tous deux haletaient, s'embrassaient à perdre haleine et se caressaient à s'écorcher la peau, vêtus que de leurs seuls boxer, qu'ils se dépêchèrent d'oter d'un geste impatient.

A présent nus tous les deux, Bill attira son jumeau sur lui, il aimait sentir ce poids chaud sur son corps, et commenca à onduler doucement sous Tom. Leurs langues jouaient entre elles, se taquinaient, se cherchaient, se caressaient sans pour autant se lâcher. Les mains de Bill enserraient la nuque et le dos de Tom pendant que celui ci tenaient fermement les hanches de son frère pour commencer à donner quelques coups de bassins. Bon sang c'était tellement bon pour tous les deux ! Leurs yeux étaient fermés pour mieux savourer, leurs coeurs battaient si furieusement qu'ils étaient sûrs qu'on aurait pu entendre ces battements à des kilomètres à la ronde. Leurs corps étaient rendus moites par la sueur, ils avaient l'impression de se consummer lentement mais sûrement juste avec ces quelques frottements. Par moment, Tom allait suçoter le cou de son frère et glissait une main coquine le long du membre de Bill qui gémissait alors un peu plus fort et se cambrait encore plus pour avoir plus de contact.

Mais alors que Tom se disait que ce contact était une pure merveille, il se sentit basculer à son tour sur le dos, Bill commença de suite à léchouiller son torse, mordillant parfois la peau, léchant, embrassant jusqu'à descendre jusque son nombril dans lequel il fit entrer sa langue. Il embrassa ensuite l'intérieur des cuisses de Tom, jouant parfois de la langue avec les bourses qui se contractaient tellement le plaisir était grand. Bill était tellement près de son sexe que Tom pouvait sentir sa respiration chaude sur son membre dressé fièrement. Il posa une main sur la tête de son jumeau éspèrant que celui-ci comprendrait le message, alors sans plus attendre, et sans jouer cette fois, Bill le prit totalement et profondément en bouche, s'aidant d'une de ses mains pour resserer les doigts à la base du sexe et enchaîna directement un affolant va-et-vient sur le pénis tendu.

- Bon sang Bill...tu me fais perdre complètement la tête...y a pas d'autres mots...

Bill était si fier de procurer un tel plaisir à son aîné !

- Un peu...un peu plus...han...vite...hummm...Bill...

Il remontait un peu la tête parfois pour suçoter le gland rougi, appuyant sur la fente avec son piercing, pour mieux redescendre en raclant très légèrement le membre avec les dents. Il ne cessait d'embrasser le sexe, lécher, alternant vitesse et lenteur jusqu'à ce qu'il entende la voix saccadée de Tom :

- Assez...assez...putain c'est tellement bon que je risque de jouir sans qu'on y comprenne quoi que ce soit !

Alors, Tom se positionna sur le côté, entraînant son jumeau avec lui et remonta sa jambe contre sa hanche. Puis, plongeant son regard dans celui de Bill il présenta deux doigts à la bouche du brun qui s'empressa de les lecher avidement. Tout en enfonçant sa langue dans la bouche de Bill il le pénétra de son index et sentit son jumeau couper instinctivement sa respiration. Il faisait de lents va-et-vient avec son doigt, l'entrant profondément pendant que sa langue reproduisait le même geste dans la bouche de Bill.

Et quand il inséra le majeur, Bill laissa aller légèrement sa tête en arrière.

- Haaaaan....Tooooom....tu es tellement....je.... Haletait-il.

Soudain le blond plia les doigts à l'intérieur de lui et il eût l'impression qu'un violent frisson parcouru son échine et éléctrifia sa colonne vertable. Un éclair de pur plaisir lui fit voir blanc l'espace d'un instant.

- HAAAAAA....encore Tomi...encore....s'il te plait n'arrête pas maintenant...c'est tellement bon ce que tu me fais... Supplia t-il.

Tom refit encore quelques fois le même geste et sentit la main de son frère s'enrouler automatiquement autour de son membre douloureux pour le pomper doucement. Cela le fit gémir bruyamment et décida qu'ils avaient assez joué. Ca devenait trop douloureux pour lui, il n'en pouvait plus, il avait besoin de prendre son frère maintenant, tout de suite, avant de perdre complètement la raison et le peu de contrôle qui lui restait sur lui-même.

Mais malgré tout l'amour, toute la passion et toute l'envie qu'il pouvait ressentir pour le plus jeune, il était hors de question de lui faire mal, il s'arrêta donc pour récupérer un petit tube de lubrifiant placé sous l'oreiller. Maintenant à genoux entre les cuisses outrageusement écartées de son frère il avala difficilement sa salive quand le brun se releva pour lui arracher le tube des mains et enduire son sexe du gel par des caresses langoureuses. Tom tremblait de tous ses membres, il fermait les yeux sous les gestes sensuels et amoureux mais écarta un peu subitement les mains baladeuses sous peine « d'exploser » selon lui. Bill se rallongea sur le dos et ouvrit grand les cuisses.

- Viens Tom...j'en peux plus maintenant...viens en moi...prends moi...

Tom regardait, fasciné, le spectacle de son frère si érotique sous lui. Il ne pouvait détacher son regard de cet être rempli de luxure et de décadence à ce moment là. Bill était là, sous lui, le corps frissonnant, les lèvres gonflées et rougies, le membre dressé contre son ventre. Son coeur lui fit encore plus mal, mal d'amour, mal de passion, ça le rongeait tellement cet amour violent qu'il ressentait pour son frère et il savait qu'il en était de même pour l'autre. Mais pour rien au monde ils n'auraient changé cela, ils aimaient tellement ressentir cette douleur qui mesurait l'étendue de leur passion mutuelle !

- Oh Bill...tu es tellement beau...je t'aime tellement...je t'aime tellement, répéta t-il plus bas en caressant d'une main légère le torse du brun, je pourrais pas supporter de ne plus être avec toi...ne plus être en toi....comme ça... Dit-il en pénétrant Bill lentement, doucement. Celui-ci rejetta la tête en arrière en ouvrant grand la bouche. Chaque fois qu'ils se connectaient de cette façon, il leur semblait à la fois perdre la raison et comprendre l'Infini et l'Absolu à la fois. C'était comme résoudre tous les mystères et affronter la confusion la plus totale. Ca les dévorait, tout simplement. Mais qu'est-ce-qu'ils pouvaient adorer cela !

Une fois totalement en Bill jusqu'à la garde, Tom s'immobilisa un instant, le temps que son jumeau s'habitue à sa présence amoureuse en lui. Bill avait enroulé les jambes autour de sa taille, une de ses main accrochée à son épaule pendant que de l'autre main il caressait et redessinait les contours de son visage. Le chanteur posa une main dans sa nuque et l'attira à lui pour un long baiser et commença à bouger doucement sous son frère. Tom amorça le premier coup de rein, sans ressortir complètement et replongea dans le corps de frère, avide de ressentir son humidité et sa chaleur autour de son sexe. Les sensations étaient incroyables, ils se connaissaient tellement par coeur, avaient fait l'amour tellement de fois mais s'émerveillaient d'aller chaque fois plus haut dans le plaisir, ensemble.

Alors que les chairs de Bill se détendaient, Tom pût aller plus profondément, plus facilement, les mains serrant ses hanches. Bill avait les siennes posées sur les fesses de Tom et appuyait fortement pour le prendre plus fort et plus loin en lui. Ils glissaient l'un contre l'autre, l'un dans l'autre. Les gémissements résonnaient dans la petite chambre :

- Haaaan....Tom...ouiiiii....encore....encore...

- Hmmm...Biiiiiill...han...

Tom déplaça ses mains, les posant dans le creux des reins de Bill et le remonta vers lui et le maintenant dans cette position, collé à lui à chaque pénétrations, les à-coups étaient devenus maintenant brutaux et profonds. Le brun cria aussitôt, la prostate délicieusement malmenée à chaque coups de bassin de Tom.

- OH....OH....OH....Oui......Tooooooom....HAAAAN....Prends moi plus fort Tom...prends moi plus vite...

Ce qui fit redoubler d'ardeur le blond, il donnait de plus en plus de coups de reins rapides et puissants, atteignant sans relâche le point de plaisir de son frère qui était passé des gémissements continus aux cris rendus aigus par le plaisir. Tom sentait autour de son sexe des petites contractions indiquant que son amant n'allait pas tarder à jouir.

Lui même était proche de l'orgasme, il aurait voulu pouvoir prendre Bill comme ça encore pendant des heures, il se sentait tellement complet tellement entier dans la chaleur de son frère, mais il avait aussi envie de laisser éclater l'orgasme dévastateur qu'il sentait arriver à grands pas. Bill, lui, était complètement perdu dans son plaisir, il ne contrôlait plus rien, il bougeait aussi fort que Tom allait vite, la tête roulant sur l'oreiller dans tous les sens. Il gémissait des paroles incohérentes et la seule chose qu'on pouvait distinguer était le nom de son frère. Il serrait Tom farouchement contre lui, resserait encore plus les cuisses sur ses hanches et venait parfois embrasser violemment la jolie bouche si semblable à la sienne.

Tom descendit une main entre leur deux corps pour caresser le sexe de Bill qui se tortilla encore plus, assailli de toutes parts par ces chaudes sensations.

S'appuyant de son avant-bras à côté de la tête de Bill, il dégagea le front suant où étaient collées quelques mêches de cheveux noirs, passa une main dans sa nuque pour relever un peu sa tête et dit :

- Ouvre les yeux Bill...regarde moi...

- Nooon, soufflait l'autre, je peux pas...tu me fais tellement de bien...c'est...c'est tellement bon...c'est trop fort...

Mais Bill ouvrit quand même les yeux pour planter son regard dans celui de son frère pendant que celui-ci l'acheva avec des paroles ô combien excitantes :

- Allez...regarde...moi...je veux voir ton visage quand tu vas jouir...viens Bill...donne moi ta jouissance...

Le regard toujours ancré dans celui de Tom il lui dit alors :

- Alors donne moi la tienne...

Et ce fût assez pour qu'ils se sentent exploser et envoyer vers cet endroit qu'ils aimaient atteindre grâce à l'autre et avec l'autre, cet endroit où tous les sons et toutes les couleurs se mélangaient dans leurs tête et derrière leurs paupières closes, cet endroit où ils n'étaient que tous les deux sans aucun obstacle, aucune morale, aucun interdit. Avec juste de l'amour en fond sonore, une extase presque palpable qui leur éclatait le corps et le cerveau, qui comprimait leurs poumons et serraient leurs coeurs.

Bill relâcha lentement son corps et Tom se laissa tomber lourdement dans son cou. Ils étaient tous deux trempés et essouflés mais tellement comblés !

- Je t'aime Bill...murmura le blond, encore enfoui dans sa chaleur

- Je t'aime aussi Tomi...tellement ! Lui répondit Bill aussi tendrement en passant une main câline dans ses dreads.

Ils restèrent encore un moment comme ça avant de se délier, encore étourdis par cette passion dévorante qu'ils ressentiraient toujours et qu'ils venaient de laisser s'exprimer, restant silencieux, se parlant juste avec le regard.

Parce que les yeux sont le reflet de l'âme, et que l'âme est silencieuse.




Fin

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.234.0.2) if someone makes a complaint.

Comments :

  • xxLanaxxFictionxx

    17/07/2013

    Juste... Sublime.

  • xPhotographie2011x

    19/10/2011

    Tres joli texte franchement jadore ( : *-* (K)

  • chaos87th

    10/07/2011

    J'ai adoré.
    C'est vraiment bien écrit.
    Je suis nouvelle sur ton blog et je ne suis pas déçue.
    Tchuss

  • Astuque

    06/07/2011

    tre tre belle la phrase a la fin

  • xx-gothiqua-arwena-xx

    08/04/2011

    C'est vrai que pour le début t'as eu une bonne idée par rapport au fic's sur les frangins et flute il s'apperçoit que c'est vrai.C'est bien ce que tu écris,un peu trop érotique mais sinon j'aime bien le style.

  • th-in-disney-world

    14/09/2010

    Bill au début quand il rale à cause des fics me fait bien marré. Mais ça ne l'empèche pas de continuer à en lire ! ^^
    Il devrait prendre exemple sur Tom !

    Laura67

  • xFURxIMMERxJETZTx

    16/07/2010

    Hanlala. Quel OS ! =O !
    Maaaagnifique, et j'aime beaucoup le contexte !
    Très bien écrit ... Bravo ! ♥

  • Projet-bercy

    27/01/2010

    Coucou =D

    Après les DANKE du 9 mars, projet-bercy se relance dans un projet !! =D
    Nous avons besoin d'aide !
    Passez vite sur notre blog pour nous aider =D

    _ Nous sommes soutenues par le FC officiel _
    _ PEUT ETRE bientot en collaboration avec une imprimerie _
    _ Nous avons fait un geste (planter des arbres) pour l'écologie pour toutes les fans soucieuses de l'environnement =D _

    Tout est détaillé sur notre blog =D

    Fais nous de la pub et passe voir si ca t'interesse =D

    < Si tu as une fictin, pense a prévenir tes lectrices =$ =) >

    / Nous repondons aux com's /
    / un lien = un lien /
    / Favoris ou amis = Favoris ou amis /

    Deby & mOw

  • zx-Fiction-Liife-xs

    18/01/2010

    J'aime bien l'idée de Bill qui lit les fans fics x)
    Sinon, j'adore tout simplement ton OS ! *__*

  • th-lucky-fic

    12/01/2010

    un magnifique os super bien ecrit bravo
    je suis ravi de decouvrir ton blog ^^

Report abuse