[Mini Fiction] - Mon delicieux fantasme (Partie 3/5)

Il regardait l'écran, la bouche et les yeux grands ouverts, il regardait deux jeunes hommes qui entraient et l'un des deux était lui même. Le reste de la scène ne laissait aucun doute quant à leur occupation. Bill était estomaqué, c'était un film de lui ! Comment Tom avait fait ? Il arrêta le film et voulut en voir un autre tout de suite, il fallait qu'il sache ce que les autres disques renfermaient. Il mit un autre dvd et tomba sur une scène où il se donnait du plaisir, nu sur son lit, les yeux fermés, se tortillant et gémissant presque silencieusement, il se vit arriver à l'orgasme la bouche grande ouverte dans un cri silencieux. Il n'en revenait pas, Tom avait fait une multitude de films de lui, Tom son frère, son jumeau, son sang, l'avait filmé à son insu. Et plus il essayait les films, plus il voyait ses ébats avec différents partenaires, il vit aussi quelques scènes où il était seul dans sa chambre. Il se sentait avoir les joues rouges de honte, il était complètement retourné à l'idée que Tom avait visionné tout ça, il se sentait comme...épié, parce que c'était le cas, Tom avait pratiquement violé son intimité. Il se voyait en gros plan, Tom avait même fait quelques arrangements où son visage endormi passait en boucle, démontrant l'adoration que son jumeau lui portait. Certains arrangements montraient même le corps entier de Bill qui jouissait, en gros plan, passant et repassant en boucle plusieurs fois, au ralenti parfois, comme si celui qui filmait voulait figer l'expression d'extase peinte sur le visage du brun à ce moment-là.

Tout un tas de question défilaient à toute vitesse dans sa tête brune. Pourquoi ? Pourquoi Tom avait des films de lui ? Pourquoi filmer ses ébats ? Pourquoi autant de films surtout, parce qu'il y en avait toute une collection, il y en avait presque...cinquante ! Il les avait compté à toute vitesse et était abasourdi de voir quelle quantité de films de lui son frère avait. Et un seul mot : pourquoi ?

Et lentement, il comprit. Et quand il comprit, sa tête lui tourna. Tom serait donc...amoureux de lui ? Son frère, son jumeau, son double, sa chair et son sang amoureux de lui ? Et pas qu'un peu, apparemment c'était bien ancré ! Il n'osait y croire, il secoua la tête lentement et enleva la main qu'il avait plaquée sur sa bouche un peu plus tôt. Et c'est seulement là qu'il réalisa qu'il n'était même pas en colère. Surpris, oui, très. Plus que ça, même. Bon, ok, un peu vexé de s'être fait filmé à son insu, apparemment Tom avait fait un boulot minutieux pour cacher une caméra dans sa chambre. Mais il était loin d'être dégoûté ou horrifié. Il ne pouvait pas dire non plus que ça lui plaisait, après tout Tom était son jumeau, mais en tout cas, il sut d'emblée qu'il n'était pas fâché. C'était plutôt...amusant. Alors voilà pourquoi le blond ne sortait jamais avec personne, voilà pourquoi il était si réticent quand Bill le touchait, le brun comprenait mieux tout un tas de choses, maintenant. Tom était amoureux de lui. Il réalisa aussi quel enfer ça devait être pour son jumeau au quotidien, de devoir taire cet amour incestueux, de devoir supporter quand Bill ramenait quelqu'un.

Est-ce que Tom se touchait quand il regardait ces films ? Parce qu'il en avait tellement, ça prouvait bien qu'il aimait regarder son frère avoir du sexe avec quelqu'un, est-ce que ça l'excitait ? Bill se demandait tout cela, complètement confus, dérouté, amusé, tout cela mélangé. Il ne cessait de répéter :

-Bin merde alors ! J'arrive pas à...bin merde alors !

Réalisant qu'il était toujours dans la chambre de son frère depuis un bon moment, entouré de tout un tas de dvd éparpillés sur le lit, il eut subitement peur que Tom ne revienne plus tôt que prévu. Il ne voulait en aucun cas blesser ou gêner son jumeau et il ne savait pas lui-même quelle tête il ferait. Il s'appliqua à tout ranger correctement, espérant que Tom n'avait pas classé les dvd par ordre alphabétique ou autre, ça le ferait griller direct. Il put remettre tout à sa place et sortit de la chambre de son frère pour aller se jeter sur son lit à lui en soupirant fortement. Il n'avait plus envie de sortir, plus du tout. Il était encore chamboulé de sa découverte, il réfléchissait tellement intensément qu'il avait l'impression que sa tête allait exploser, il allait devenir fou.

Et ses pensées continuèrent de dériver. Est-ce que Tom avait déjà imaginé qu'ils couchaient ensemble ? Il écarquilla les yeux à cette pensée et se sentit rougir, lui pourtant jamais farouche en matière de sexe. Puis il ne put s'empêcher de ricaner en disant :

-Putain, frérot, t'es encore plus pervers que moi finalement ! Parce que là, t'as fait fort !

Mais son sourire se fana quand il réalisa que Tom devait certainement avoir des fantasmes à propos de lui. Son jumeau devait penser à lui comme on pense à un...amant. Son jumeau devait avoir imaginé tout un tas de scénarios où ils se faisaient des choses. Il adorait son frère, il ne pouvait pas s'en passer mais jamais il n'avait pensé à lui de cette façon. Une image s'imposa à lui, presque involontairement, l'image d'un Tom nu sur lequel il faisait glisser sa main manucurée...Il se sentit rougir violemment. Non, il avait trop honte. Pourtant, le blond était bien foutu, il le savait, il l'avait déjà vu nu dans la salle de bains, sans savoir que son frère s'y trouvait, et Tom l'avait viré rapidement en gueulant comme un cochon qu'on égorge. Son portable sonna brusquement, le faisant sursauter. Il décrocha sans regarder qui c'était, avec la sonnerie personnalisée il savait que c'était Tom. Il essaya de se détendre parce qu'il se sentait nerveux et dit en décrochant :

-Ouais ?

-Je suis au supermarché, là. Tu veux quoi, comme yaourts ?

Bill était étonné, son frère n'avait pas voulu y aller et pourtant il y était quand même. Il eut un petit sourire attendri et répondit :

-Bin, t'as pas dit que t'y allais pas ? Tu m'as dit d'y aller moi-même !

Tom grogna, mais le brun savait que c'était parce qu'il voulait cacher sa gêne :

-Ouais bin j'étais dehors de toute façon, ça me gêne pas, comme ça tu restes à la maison et tu te reposes. Bon, tu veux quoi ?

Bill, pris d'une impulsion, décida de le taquiner un peu :

-Oh ! Tu m'aimes donc beaucoup alors, pour aller chercher tout ça pour moi, même en étant fatigué !

-Pfff...Bon, soit tu me dis ce que tu veux, soit je raccroche et je rentre, tu te démerdes !

-Ca va, t'énerves pas ! Prends ceux que tu préfères, je les mangerai.

-Tu m'aides pas, là ! D'habitude, on prend toujours les tiens, ceux aux fruits rouges !

Bill fronça les sourcils, étonné :

-Pourquoi tu me demandes ce que je veux, si tu sais déjà ?

Tom resta quelques secondes silencieux. C'est vrai, pourquoi avait-il appelé Bill ? Il n'en savait rien, juste pour le plaisir d'appeler son frère et peut-être un peu inconsciemment pour lui faire savoir qu'il se dévouait pour lui. Il hésita encore et répondit en se sentant minable :

-C'est au cas où t'aurais besoin d'un autre truc pendant que je suis là.

-Non, ça va, j'ai besoin de rien. J'ai juste besoin que tu rentres vite, je t'ai pas vu depuis longtemps.

-Tu m'as pas vu depuis ce matin, fais pas le gamin !

Tom bougonnait encore plus, Bill savait que c'était parce qu'il était ému. Ils avaient l'habitude de se parler comme ça, mais ça avait une autre allure pour Bill, là et il continua de le taquiner :

-Ouais mais pour moi, ça fait loin. Ramène tes fesses ici !

-T'es pas drôle, Bill ! Y a quoi ? T'as pas de rencard ce soir ?

-Si j'en ai un, c'est toi mon rencard.

Tom sentit son coeur s'emballer. Il savait que Bill plaisantait, mais entendre ça le retournait complètement, il aurait tellement voulu que ce soit vrai. Il ne dit rien et Bill remarqua son silence. Il eut soudain peur d'avoir blesser son frère et essaya de paraître nonchalant :

-Je plaisante, Tom. Enfin, pas trop, j'aime bien rester avec toi de toute façon, donc ce soir, je sors pas. On se fait une soirée comme hier soir ?

Tom fut trop surpris pour répondre. Il entendit Bill répéter :

-Hey ! Tu m'as raccroché au nez ou quoi ? Je te demande si on se fait une soirée comme hier ?

-Euh...ouais, pourquoi pas ? Bon, je prends les trucs et j'arrive.

-Ok ! Et quand t'arriveras, je te ferai un massage, tu dois avoir le dos en compote !

Tom n'était pas surpris, il arrivait souvent que son frère lui masse le dos, il était d'ailleurs très doué pour ça, seulement il était toujours mal à l'aise quand Bill posait les mains sur lui, il frissonnait, son esprit dérivait vers des terrains moins fraternels et il avait peur que le brun ne remarque qu'il arrivait qu'il bandait. Il raccrocha et reprit la route vers chez eux après avoir fait ses achats.

Quand il passa la porte, Bill était assis devant la télé. Il tourna la tête vers lui et lui sourit en penchant un peu la tête, le regard innocent. Il était démaquillé et Tom ne le trouvait que plus beau. Il portait un de ses très larges tee-shirt qui lui arrivait jusqu'à mi-cuisses et il était assis en tailleur dans le canapé, il grignotait des chips. Tom l'engueula un peu :

-Arrête de bouffer ça si on doit passer à table ! Tu vas plus rien manger après !

Bill sourit un peu plus en se levant. Il se dirigea sur son frère et l'attrapa par la taille pour se coller à lui. Il sentit Tom se raidir un peu et avancer timidement les mains dans son dos pour l'enlacer à son tour. Bill se demanda comment il avait fait pour ne pas remarquer tout ça bien avant, la façon qu'avait son frère d'être mal à l'aise, le mal qu'il avait à se laisser toucher et à le toucher lui. Il n'avait jamais fait attention à tout ça. Une fois encore, Tom devait être ému, parce qu'il bougonna encore :

-Bon, ok, c'est bon là, le câlin ! Je sens pas bon en plus, j'ai transpiré toute la journée vaut mieux que tu recules.

Bill enfouit son nez dans le cou de Tom et inspira profondément avant de parler contre sa gorge :

-Ton odeur, je l'aime comme elle est, ça me gêne pas. Laisse-toi faire, j'aime bien moi, tes câlins.

Le blond était déboussolé, il avait contre lui la personne qu'il aimait le plus au monde et ne pouvait en profiter pleinement. Il sentait le souffle chaud du brun dans son cou et ne put s'empêcher de frotter doucement le dos de son frère. Celui-ci se blottit un peu plus en souriant doucement, Tom se laissait faire, il profitait, il adorait ça. Il n'avait aucune intention de jouer avec les sentiments de son frère, il avait juste découvert son secret, son plus grand et plus honteux secret et ça lui plaisait.

Tom était en train de perdre pratiquement la tête dans l'étreinte, comme toujours. Il ne comprenait pas trop le comportement de Bill, mais il avait décidé d'arrêter de réfléchir et de toute façon il n'en était plus capable. Pas quand Bill frottait doucement son cou avec son nez, pas quand Bill pressait son corps contre le sien comme ça. Son imagination partit de nouveau dans les sphères interdites alors qu'il ne se rendait même pas compte qu'il crispait les doigts dans les cheveux longs de son jumeau. Il crisperait les mains dans les cheveux de Bill et lui pencherait un peu brutalement la tête en arrière pour poser sa bouche dans le cou du brun qui soupirerait de plaisir...Sous sa langue, la jugulaire palpiterait et il la mordillerait et l'aspirerait, voulant à tous prix laisser une marque prouvant à tous l'appartenance de Bill à sa personne...Il lui lécherait la gorge et Bill se cambrerait encore plus contre lui en gémissant...Puis, le brun redresserait un peu la tête pour ancrer ses yeux dans les siens, des yeux remplis de désir, la sensualité émanant de toute sa personne, il ordonnerait au blond de le prendre sur le champs...Et avant qu'il aurait eu le temps de dire quoi que ce soit, il se retrouverait nu devant Bill qui le serait tout autant et pas loin de frôler la crise cardiaque, il verrait le brun s'agenouiller pour lui, devant lui, toujours accroché à son regard...Il guiderait sa tête et s'enfoncerait dans sa bouche, Bill aurait les yeux fermés et prendrait un plaisir égal au sien à lui faire ça...

Tout à ses pensées, Tom avait fermé les yeux et tenait Bill un peu plus fort contre lui, inconsciemment. Ce dernier était ravi de cette étreinte et de l'abandon de son frère, bien que surpris de sentir contre lui une érection rapide et imposante. Le souffle de Tom était saccadé contre son oreille, il tremblait légèrement dans ses bras et Bill comprit alors qu'il était pleinement coincé dans des pensées incestueuses. Loin de s'en offusquer, cela lui plût. Il savait qu'il faisait envie à des gens mais jamais encore il n'avait senti un tel désir pour lui. Peut-être était-ce parce que Tom était son jumeau et qu'il le déchiffrait et comprenait si bien, mais il sentait l'envie de Tom pour lui et ça le retourna complètement. Comment n'avait-il jamais remarqué tout ça avant ?

Il se dégagea doucement mais Tom renforça sa prise alors il se laissa étreindre encore un peu. Il sentit le blond poser doucement sa tête contre la sienne et fut touché de le sentir trembler un peu plus. Il ne savait pas à quoi pouvait penser Tom, bien qu'il s'en doutait un peu mais l'entendit clairement couper sa respiration. Tom venait simplement s'imaginer jouir dans la bouche de son jumeau...

Le blond rouvrit des yeux hagards et se dégagea vivement des bras de son frère, déboussolé, effaré, honteux. Bill fut repoussé un peu sèchement et il lui tourna le dos en lançant :

-Je...j'ai envie d'aller pisser.

Et Tom sortit de la pièce rapidement sous le regard de Bill qui avait bien noté son malaise. C'est seulement à cet instant que le brun remarqua sa propre érection et il eut un sursaut en clignant des yeux, il avait bandé en sentant son propre jumeau bander contre lui, il avait aimé savoir qu'il l'avait si facilement excité, ça lui avait plût...

Deux heures après ils se trouvaient dans le salon, sur le canapé, à regarder tranquillement la télé. Ils essayaient, du moins, chacun préoccupés par ses propres pensées. Bill avait passé la soirée à observer son jumeau le plus discrètement possible, essayant de voir les détails sbutils de l'amour immense de son frère pour lui, cet amour autre que fraternel. Mais Tom était déjà passé depuis le temps maître dans l'art de la dissimulation. Pourtant, Bill nota bien quelques petits détails, infimes mais qui démontraient pourtant bien que Tom était bel et bien mordu. Comme pendant le dîner, il avait surpris plusieurs fois le regard intense du blond sur lui. Mais Tom détournait le regard tellement vite quand il relevait la tête qu'il se demandait s'il ne l'avait pas imaginé le fixer. Ils avaient mangé des lasagnes et le blond en avait sur la figure, il avait avançé la main pour l'essuyer avec son pouce, tenant sa joue avec un peu plus de tendresse que nécessaire et vit clairement Tom frissonner. Il aurait pu jurer qu'il s'était même retenu de fermer les yeux, son souffle s'étant légèrement accéléré. Il frôlait Tom dès que possible, le touchait plus que nécessaire, était plus câlin qu'à l'accoutumée et Tom en devenait presque fou. Il remarquait bien que le blond le regardait parfois avec surprise et devait se retenir de lui crier qu'il savait tout.

Tom était assis, un peu raide à côté de Bill dans le grand fauteuil. Son frère était complètement affalé sur lui et s'était endormi contre son épaule, comme il le faisait souvent. Sa respiration était calme et Tom hésitait à le réveiller pour aller au lit. Bill bougea un peu et vint nicher sa tête dans son cou, le chatouillant avec sa respiration et le bout de son nez. Il sourit, attendri et remonta une main dans ses cheveux pour les caresser doucement. Mais il allait bien falloir le réveiller, alors Tom se dégagea un peu en tournant la tête pour regarder encore le visage endormi et détendu de son frère. Ses yeux accrochèrent les lèvres entrouvertes de Bill et il se rappela le goût qu'elles avaient quand il l'avait embrassé l'autre soir. Il eut une furieuse envie de recommencer, après tout Bill dormait profondément, aucun risque pour qu'il le sache.

Ce qu'il ne savait pas, c'est que Bill ne dormait pas, pas du tout même. Il essayait de regarder Tom à travers ses cils en entrouvrant légèrement les yeux sans se faire remarquer par Tom. Il le vit le détailler longuement et pu même apercevoir la lueur d'adoration dans son regard. Tout le visage de Tom montrait l'amour, il se laissait complètement aller quand il savait que Bill ne pouvait pas le voir et là, il regardait Bill intensément, ne pouvant empêcher ses yeux refléter tout l'amour qu'il lui portait et ça chamboula le brun une fois de plus.

Bill fit semblant de bouger dans son sommeil et posa sa main sur le bras de son frère, avant de doucement lier ses doigts aux siens. Tom se tendit un peu mais fut soulagé de constater que son frère dormait toujours, il avait juste eu ce geste dans son sommeil. Il regardait encore la bouche de Bill et ne put plus attendre, il fallait qu'il le fasse, il en avait désespérément besoin. Il avança tout doucement la tête comme il l'avait fait la première fois et posa doucement ses lèvres sur celle de son jumeau. Son coeur allait éclater, comme la première fois c'était de suite intense, il se sentait crever d'amour et dû se retenir de toutes ses forces pour ne pas l'embrasser violemment.

De son côté, Bill ne bougeait pas d'un poil. Il sentait la bouche de son frère sur la sienne et loin de le dégoûter, cela lui plût. Tom avait une bouche toute douce, bien que le baiser fut léger. Inexpliquablement, il eut envie de le goûter plus. Il ouvrit un peu plus la bouche et avança très doucement la tête en la penchant un peu pour appuyer le baiser. Il sentit Tom tressaillir et serrer ses doigts avec les siens. Tom avait fermé les yeux tellement fort qu'il voyait une multitude de points blancs derrière ses paupières. Il était en train d'embrasser Bill et il avait envie de pleurer de joie, de confusion, de plaisir. Il sentit le brun bouger doucement la bouche, comme la première fois et c'était comme s'il répondait au baiser dans son sommeil. Tom avait envie de plus, de tellement plus, comme par exemple de glisser sa langue dans la bouche jumelle, mais il réveillerait Bill qui crierait au scandale. Pas un instant il se douta que Bill était pleinement conscient de ce qui se passait et qu'en plus il appréciait être embrassé par son frère.

Tom se força à arrêter, il commençait à trembler et sentait qu'il allait perdre pied s'il n'arrêtait pas de suite. Bill put pratiquement sentir que son frère se détachait avec regret et fut lui-même étonné de ressentir ce goût de pas assez. Alors, il ne dit rien quand Tom le réveilla un peu brutalement pour qu'ils aillent se coucher, comme la première fois, il ne dit rien quand il vit clairement le trouble de son frère, il ne dit rien non plus quand il remarqua enfin le sien...

*Ellipse une semaine*

Tom était à bout, depuis une semaine Bill avait un comportement étrange. Il ne sortait plus le soir, n'avait apparemment aucun rendez-vous, n'avait même ramené personne et c'était ça le plus extraordinaire ! Il ne s'était même pas fait du bien tout seul, Tom avait visionné quelques films des jours précédents, pensant avoir un enregistrement où Bill se caresserait, mais rien. Le brun était...normal, tellement normal que c'en était déroutant.

Bill s'était demandé lui-même à quel jeu il jouait, mais réalisa bien vite que ce n'était pas un jeu, Tom était son frère, il ne voulait en aucun cas le blesser en jouant avec ses sentiments. Alors pourquoi il flirtait avec lui ? Parce que c'était ce qu'il faisait, il flirtait avec Tom, son jumeau, imperceptiblement, mais il flirtait bien, il avait remarqué l'étonnement du blond qui lui avait demandé d'ailleurs, à brûle-pourpoint :

-Dis donc, t'es devenu bien chaste ces derniers temps ! Comment ça se fait ?

Bill avait simplement fait un petit geste de la main en haussant les épaules, détournant le regard et répondu sincèrement :

-J'ai envie de voir personne d'autre en ce moment, c'est tout.

Tom prit une expression choquée et mit la main sur son coeur :

-Quoi ? Toi pas envie ? Mais...putain, je vais alerter les médias, il va y avoir une catastrophe naturelle dans pas longtemps, Bill a pas envie !

Bill prit un air blasé :

-Ah ah ah, Tom t'es tellement drôle quand tu t'y mets !

Il eut soudain une idée et décida de forcer son frère à dire un peu plus ses sentiments :

-Tu devrais être content, tu dis tout le temps que mes bruits te dérangent ! Alors ?

Aussitôt, il remarqua que le blond avait l'air un peu gêné :

-Alors quoi ?

-T'es content que je ramène plus personne ?

-Bin...euh...tu sais, je...c'est ta vie, hein !

-Ouais mais t'es content ?

-J'en sais rien, Bill ! Pourquoi tu me demandes ça ? Oui je suis content, voilà !

Bill se retint de sourire et demanda encore :

-Pourquoi ?

Tom tressaillit et demanda, évitant de le regarder toujours :

-Pourquoi quoi ?

-Bin dis-moi pourquoi t'es content !

Tom s'énerva un peu et dit rapidement :

-Mais putain, mais j'en sais rien, moi ! Parce que...parce que comme ça t'es...je...tu...comme ça, tu restes un peu tranquille avec m...à te reposer, voilà ! Arrête avec tes questions, on est chez les flics ou quoi ?

Bill avait bien compris ce que son frère allait dire et cacha un sourire satisfait. Il s'amusait franchement et n'avait pas l'intention d'arrêter. Depuis qu'il avait compris qu'il perturbait Tom, il avait surtout remarqué que ça l'excitait, la situation entière l'excitait. En plus, il avait noté que le blond lui faisait de l'effet, plus que personne finalement, c'était sûrement fou, sûrement malsain mais tellement excitant qu'il ne réfléchissait pas plus loin que ça. Il était surtout flatté de savoir et de voir à quel point il faisait de l'effet au blond. De toutes ses conquêtes, il semblait qu'il n'avait jamais troublé quelqu'un à ce point.

Alors il continua pendant quelques jours son petit manège, il suivait Tom à la trace, le touchait plus que nécessaire, réclamait plus de contact physique, et le blond en devenait complètement dingue. Et puis Bill finit par en avoir assez, ça faisait des jours qu'il n'avait pas eu de sexe, il n'en pouvait plus. Il était tombé plusieurs fois sur Tom qui sortait de la salle de bain juste en serviette et avait dû se retenir de lui sauter dessus. Le corps de son jumeau lui faisait envie, vraiment. Tom était tellement bien foutu, il se demandait comment il n'avait pas remarqué ça avant. Une peau hâlée, des muscles parfaitement dessinés, un ventre plat où les abdos appellaient multiples caresses, et Bill perdait la tête quand il regardait les mains de son frère, ses doigts longs et fins. Il les imaginait partout sur lui, partout en lui et leur lien familial lui semblait à ce moment-là bien loin. Ou peut-être, justement, le fait qu'ils soient si fusionnels renforçaient la chose.

Il avait essayé de trouver la petite caméra, sans succès. De toute façon, le fait d'être filmé ne le dérangeait pas, il trouvait ça encore plus stimulant. Mais il était temps de passer aux choses sérieuses, et il avait trouvé comment faire. Il avait son idée et allait la mettre à execution, advienne que pourra. Il allait faire perdre la tête à Tom, le rendre définitivement débile, il avait décidé qu'il voulait Tom. Et il avait toujours ce qu'il voulait. Il l'aurait...

Il annonça à son frère pendant le déjeuner qu'il sortait l'après-midi pour rejoindre Manu qui « voulait remettre ça », il fit semblant de ne pas remarquer le visage de Tom qui se ferma et prévint aussi que Manu allait venir passer un moment dans sa chambre. Il prit un ton nonchalant pour dire tout ça, ajoutant même :

-Bon, voilà, je t'ai prévenu. J'ai rien fait depuis un moment, va pas te plaindre si tu entends quelques...bruits. Tu peux sortir sinon, si tu veux ?

Tom bougonna :

-Et je ferai quoi ? Non, je vais rester, mais putain tu fais chier, Bill. Tant pis, je regarderai la télé dans ma chambre, avec mon casque, comme d'habitude !

-Ok, super ! Bon, je file, je dois aller le voir ! On se voit plus tard !

Tom se rappela de quelque chose et demanda soudain :

-Dis, à quelle heure tu rentres ?

Bill se tourna vers lui, étonné :

-Bin...je sais pas trop...On a prévu d'être là pour 21h. On vient dès que Manu a finit son boulot. Pourquoi tu me demandes ça ?

Tom paniqua un instant et répondit au hasard :

-Comme ça, pour rien, pour savoir c'est tout.

-Oh, ok. Bon j'y vais, à plus !

Tom hocha la tête et regarda son frère sortir de leur appartement le coeur meurtri. Bill souriait en partant, il savait pourquoi son frère lui avait demandé à quelle heure il allait rentré. Il était pratiquement sûr que Tom allait allumer la caméra un peu avant, il avait besoin de savoir à quel moment le faire, il était sûr que c'était pour ça. Tom avait cours l'après-midi et en fut heureux, ces derniers jours passés si proche de Bill l'avaient éprouvés. Il se défoula dans tous les sports que ses profs lui imposèrent et rentra vanné chez eux. Il prit une douche, mangea un morceau et fila dans sa chambre attendre fébrilement que l'heure d'allumer la caméra arrive. Il fut bientôt 20h55 et c'est le coeur battant que Tom se glissa dans la chambre de son frère pour appuyer sur le petit bouton qui lui permettrait d'avoir une scène de plus.

Il retourna dans sa chambre et se prépara pour sortir, il n'avait nulle envie de rester là à écouter tout ça. Il avait été trop proche de son frère ces derniers jours, ils étaient restés collés la plupart du temps, il ne supportait pas. Mais il ne pouvait s'empêcher de filmer, encore. C'était devenu une drogue pour lui, voir son frère prendre du plaisir, l'écouter gémir des paroles vulgaires, indécentes, le regarder se mouvoir obscènement sous ou en son partenaire, il en rêvait aussi. Il rêvait que Bill agrippait sa nuque d'une main pendant que l'autre griffait son dos alors qu'il entrait en lui pour le prendre rapidement avec force et brutalité...Bill murmurait son prénom au début et hurlait bientôt avant de se retrouver complètement étourdi par un trop plein de plaisir...Il se cambrait contre Tom qui deviendrait fou au contact de leurs peaux...Il s'imaginait à genoux entre les cuisses tremblantes de son jumeau, il lui tenait les jambes pour les écarter encore plus et gardait les yeux rivés sur leur intime connexion pendant que Bill pouvait voir les mêmes choses grâce au large miroir du plafond...Rien n'était vulgaire parce que la différence qu'il y avait avec tous les autres partenaires que Bill avait eu, c'était ce qu'il disait à Tom...Il entendait le brun lui dire des mots d'amour, il lisait dans ses yeux combien c'était vrai, Bill l'aimait vraiment, aussi fort que lui l'aimait...Il admirait le corps pâle du brun secoué de spasmes alors qu'il jouissait et lui-même était soulevé par un violent orgasme, profondément emboîté à son jumeau...Il se laisserait alors câliner tendrement par les mains fines que Bill passait dans son dos et ses dreads et écoutait les dernières paroles tendres qu'il lui chuchotait à l'oreille, lui disant encore qu'il n'aimait que Tom et qu'il n'avait jamais pris autant de plaisir...Il s'endormait lentement en sentant les battements de son coeur se calmer peu à peu et Bill le serrait plus fort encore quand il sentait les larmes de bonheur qu'il versait dans son cou...

Et souvent Tom se réveillait, déboussolé, furieux et triste de constater que tout cela n'était qu'un rêve et que Bill ne l'aimerait jamais que comme un frère. C'était devenu encore plus fréquent, il rêvait maintenant tous les soirs, surtout depuis que Bill s'était considérablement rapproché physiquement de lui. Fou, se disait-il, ça y est, je suis devenu totalement fou, c'était déjà pas mal avant, mais maintenant il m'a tué, j'arriverai jamais à me relever... Il fantasmait régulièrement et voilà qu'il en rêvait aussi !

Il sortit dès qu'il eut allumé la caméra et décida d'aller prendre un verre avec quelques potes dans leur bar favori. Et bien-sûr quand il rentra, il s'assura que Bill dormait bien profondément et s'enferma dans sa chambre pour visionner la scène récente. Il attendait généralement le lendemain, quand il était tout seul, mais là il ne pouvait plus attendre. Il pensa un instant se déshabiller mais trop pressé il resta donc en jean et sortit uniquement sa chemise de son pantalon rapidement. Il mit le film en route après avoir mis son casque et s'installa confortablement par terre, dos au lit, le plus proche de la télé pour mieux voir et lança la vidéo...

Bill entra dans la chambre et referma soigneusement la porte derrière lui. Tom fronça les sourcils quand il nota que son frère était seul. Mais où était donc cet idiot de Manu ? Pas encore arrivé ? Dans la salle de bains ? Il fronça encore plus les sourcils quand après quelques instants il vit que Bill était complètement seul, vêtu d'un des larges tee-shirt qui lui arrivait à mi-cuisse, ses cheveux étaient lissés et son visage nu de tout maquillage. Il tenait à la main un large foulard qu'il mit sur la lampe de chevet pour tamiser la lumière. Tom eut peur que cela atténue la qualité de l'image mais il n'en fut rien, il voyait toujours aussi bien. En plus, Bill avait allumé plusieurs bougies disposées un peu partout dans sa chambre et avait même allumé sa mini-chaine et bientôt, Tom put entendre de la musique langoureuse s'échapper des enceintes. Il ne comprenait rien, son jumeau était manifestement seul et avait de sa chambre un véritable lieu érotique avec une atmosphère sensuelle.

Le brun s'assit lentement sur son lit après avoir récupéré une boîte sous son lit et appuya son dos au dossier et son regard se tourna vers le bureau, Tom frissonna, il eut d'un coup l'impression que son frère le regardait. En fait, Bill n'avait toujours pas trouvé la caméra mais d'après ce qu'il avait pu voir sur les vidéos, il avait rapidement compris que l'oeil inquisiteur se trouvait en face de son lit et il jetait des coups d'oeil provoquant dans cette direction, espérant bien troubler encore plus son frère qui ne se doutait pas un seul instant que Bill faisait toute cette mise en scène juste pour lui...

A suivre...

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.161.108.58) if someone makes a complaint.

Comments :

  • chaos87th

    24/07/2011

    Je ne pensais pas du tout que Bill le prendrait de cette façon en découvrant que Tom le filmait.
    Mais j'aime bien comme ça lui parait naturel l'amour que Tom lui porte.
    Je me demande bien ce que Bill peut avoir fait pour la vidéo de Tom.

  • Pucca97217

    18/09/2009

    Et moi qui pensait qu'il serait un peu énerver.
    Bill c'est pas bien de faire semblant de dormir.
    Quand Tom saurat qu'il a tout decouvert il va etre rouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuge de honte

  • BillKaulitzBlogfic

    24/08/2009

    Toujours aussi Bien ! Bill réagit plutôt bien à la situation. XD [et en même temps on sens qu'il est un peu ... confus. C'est plus trop à où il doit s'en tenir. Fan ! ]

  • Ah-t0miik-x3

    03/08/2009

    Han *-*
    Il doit être déstabilisé là le Tom. XD

  • Thunderbolt-Real-Ya0i

    11/07/2009

    Mdr ! Vraiment t'as une des ses imagination !

  • x-pas-sur-la-bouche-x

    23/03/2009

    Han nan mais là c'est plus possible! *dead*
    C'est tellement bien! *-*
    Moi j'en peux plus...je suis comme Tom! mdr
    J'en étais sûre que Bill allait faire une mise en scène!!! J'aurais fait pareil, xD!

    Par contre je ne pensais pas qu'il réagirait comme ça en découvrant les DVD! Mais t'as su garder le suspens! Tes trop forte! xD
    Je suis trop contente que Bill le prenne comme ça!!! ça sent le lemon là! ^^

    Je continue!

  • nirvana-angelTH83

    15/03/2009

    erotiquement envoutant
    vivement la suite ^^

  • PetitCanard269

    15/03/2009

    oh mon dieu oh mon dieu

    *agite ses bras dans tout les sens *

    un peu de bill catin sur la fin tiens donc
    il va s'attacher au lit avec des menottes ou quoi
    je veux savoiiiiir

    <3 <3 <3

  • Demence-x

    15/03/2009

    AGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA *_______*

    Je veux les vidéos xD
    Ce ts est une tellement bonne idée x)

  • li-ro-na974

    14/03/2009

    oue maman quand elle et consentrer ou elle ecrit super vite et bien tu sera toujour un modelle pour moi biz et bonne suite!

Report abuse